Samedi 27 Mai 2017 : Les gorges de l'Auvézère

Cette année notre week-end botanique s'est déroulé en Périgord et plus précisément en Périgord blanc. Le Périgord est traditionnellement divisé en quatre zones:

  •      le Périgord vert
  •      le Périgord blanc
  •      le Périgord pourpre
  •      le Périgord noir

Le Périgord blanc est ainsi dénommé en raison de ses sols crayeux et de ses falaises profondément entaillées par le lit des rivières. C’est le Pays de Périgueux et de la vallée de l’Isle. Sillonné par les rivières Auvézère et Isle, il occupe la partie centrale du département.

Ce week-end était organisé par Nicole et Bernard Bédé, membres de la Société Botanique du Périgord et rédacteurs de la flore de Dordogne. Ils ont mis avec une rare gentillesse et disponibilité  toutes leurs compétences et leurs connaissances du milieu à notre disposition.

Le premier jour, nous avons  herborisé sur terrain acide, dans les gorges de l'Auvézère. Nous avons eu la chance d'être protégés du dard puissant du soleil  par l'ombre de belles forêts.
Nous nous étions levés tous très tôt pour être à 9h30 au point de rendez-vous et le pique-nique fut le bienvenu. Bernard Bédé, ne craignant pas de nous voir doubler le nombre d'étamines, nous a offert  en apéritif un délicieux Vin d'Epine de sa fabrication.

L'après midi, à partir du bourg de St Mesmin, après la découverte du rare Sedum fosterianum, nous descendons jusqu'au Saut -Ruban, chute mythique de l’Auvézère, et haut lieu de compétitin de canoë-Kayac,  par un sentier escarpé qui serpente dans les bois.

Nous terminons la journée tout au bord de l'Isle à l'hôtel restaurant l'Ecluse,  à Antonne-et-Trigonant où nous sommes confortablement logés.

Carte: